A la découverte du cimetière du Père Lachaise

Plus cliché, tu meurs? Quel photographe, amateur ou pro, n’a pas un jour traîné ses objectifs au cimetière du Père Lachaise? L’expédition n’a en tout cas pas le caractère morbide qu’on pourrait imaginer. Avant d’être un cimetière, le Père Lachaise est un parc de 43 hectares. Situé sur une butte, il offre une jolie vue sur Paris et ses larges allées pavées et bordées d’arbres sont un petit havre de paix au milieu du tumulte parisien. Ouvert en 1804, le Père Lachaise n’a pas beaucoup de succès : 10 ans plus tard, on compte à peine de 2000 tombes sur 17 hectares. On imagine alors une opération de comm’ étonnante en inhumant les corps supposés être ceux de La Fontaine et de Molière. Et d’un seul coup, on se précipite pour se faire enterrer dans ce qui deviendra le cimetière du tout Paris, des arts et de la culture. Aujourd’hui, on dénombre 70 000 concessions, parmi lesquelles on peut citer : Georges Méliès, Stéphane Grappelli, Yves Montand, Jim Morrisson, Mouloudji, Chopin, Oscar Wilde, Balzac, Simone Signoret, Marcel Proust, Pierre Desproges, Edith Piaf ou encore Malik Oussekine. Le cimetière abrite également de nombreux monuments consacrés à la guerre et à ses victimes, et plus particulièrement aux victimes des camps de concentration d’Auschwitz-Birkenau, Ravensbrück, Dachau, et autres lieux de barbarie tristement célèbres.


Plan du cimetière du Père Lachaise

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s