Le guide pratique pour bien découvrir Hôi An au Vietnam

A mi-chemin entre Hanoï et Saïgon la bouillonnante (ou Hô Chi Minh Ville), se trouve la petite ville d’Hôi An, un véritable havre de paix hors du temps. La vieille ville a d’ailleurs été inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco en 1999, et la circulation motorisée y est strictement réglementée, faisant du centre un endroit agréable pour les piétons et les vélos. Bien que la ville soit toute petite, mieux vaut prévoir d’y séjourner plusieurs jours : on aura vite fait de se laisser emporter par un rythme indolent. Faites comme les locaux, laissez du temps au temps, faites une petite sieste, Hôi An est un endroit où on n’a pas envie de se presser.

le-mag-de-poche-wordpress-image-decouvrir-hoi-an-vietnam (15)

Bien, vous voilà adaptés au rythme local, et prêts à partir à l’exploration. Avant toute chose, il s’agit d’instaurer de bonnes habitudes, et de trouver une cantine, un endroit où vous aurez plaisir à revenir chaque midi, autant pour la qualité de la nourriture que pour celle du service. Et parfois, il n’y a pas besoin de chercher bien loin : chez Bon, comme le nom l’indique, c’est tout simplement bon. Le restaurant est situé à l’extérieur de la vieille ville, et on y sert d’excellents plats vietnamiens à des prix tout à fait abordables. Citons notamment les Banh Xao, des crêpes à base de galette de riz que l’on compose soi-même avec une garniture variée, et que l’on mange avec les doigts. Les nouilles sautées, classiques ou crispy, y sont également délicieuses et particulièrement copieuses.

le-mag-de-poche-wordpress-image-decouvrir-hoi-an-vietnam (3)

Bien que la cuisine vietnamienne soit légère, après ce genre de repas on ne peut que vous conseiller d’emprunter un vélo à votre hôtel (ou d’en louer un). C’est une façon très agréable de découvrir la ville, et vous pourrez en profiter également pour explorer la campagne environnante. A 4 ou 5kms de la ville, vous trouverez le bord de mer : plage, farniente et cocktails, pas la peine de vous faire un dessin. Aux abords immédiats, vous trouverez de nombreuses rizières, et avec un peu de chance vous pourrez observer de très près des aigrettes. Ces oiseaux pélécaniformes accomplissent une mission essentielle en nettoyant les rizières. Ne les dérangez pas trop non plus, donc.

le-mag-de-poche-wordpress-image-decouvrir-hoi-an-vietnam (21)

De retour en ville, de nombreuses activités s’offrent à vous. Hôi An, c’est avant tout plus 800 édifices qui présentent un intérêt architectural ou historique, aux styles variés : chinois, japonais, français. On peut y visiter de magnifiques demeures de bourgeois et de commerçants (au XVème siècle, la ville était un comptoir très fréquenté sur les routes de la soie), parfaitement restaurées. On n’oubliera pas non plus de jeter un oeil au pont pagode japonais, et de visiter quelques temples : les bonzaïs y sont magnifiques.

le-mag-de-poche-wordpress-image-decouvrir-hoi-an-vietnam (16)

Les amateurs de shopping ne seront pas en reste : Hôi An est également célèbre pour sa confection et ses tailleurs sur mesure. Nous avons ainsi pu tester les services de Yali. C’est un grand établissement, où le service est très rapide (vos vêtements sont confectionnés en 24h), mais la prise de commande s’effectue avec un certain empressement. Chez Yali, ça tourne. Vous préférerez peut-être un plus petit tailleur, cependant Yali offre un grand choix de tissus, des possibilités quasi infinies dans la coupe et la confection, avec toutes les options que vous pouvez désirer. Avec, sans poches, couture centrale ou pas, bref vous faites VOTRE vêtement, avec le tissu de votre choix, la prise de mesure se fait manuellement et vie photos numériques, et voilà! 24h plus tard, vous revenez pour l’essayage, effectivement la coupe est parfaite. Service ultime, votre commande est livrée à votre hôtel dans les heures qui suivent.

le-mag-de-poche-wordpress-image-decouvrir-hoi-an-vietnam (5)

Difficile d’évoquer Hôi An sans parler de ses marchés. Tôt le matin, les pêcheurs en sampan apportent leurs prises ; un peu plus tard, vous pourrez y observer le record de poulets vivants transportés sur un vélo, acheter d’excellents fruits frais ou quelques souvenirs locaux. Nombreux sont les restaurants à proposer des cours de cuisine : les meilleurs cours commencent justement par une visite du marché, où vous achèterez les produits que vous cuisinerez par la suite.

le-mag-de-poche-wordpress-image-decouvrir-hoi-an-vietnam (12)

La nuit venue, la vieille ville offre une nouvelle facette : Hôi An est notamment célèbre pour ses lampes artisanales. Toutes les rues et maisons en sont décorées, donnant un cachet unique et un peu magique à l’endroit. C’est le moment de sacrifier à la tradition locale, d’acheter une petite lampe flottante. On l’allume, on fait un voeu, et on la dépose dans le fleuve où elle part rejoindre des dizaines d’autres lampes et dériver au gré du courant. C’est un moment d’une certaine émotion.

le-mag-de-poche-wordpress-image-decouvrir-hoi-an-vietnam (7)

Le genre d’émotion qui ouvre l’appétit, en fait. Et pour prolonger la magie de la soirée, mieux vaut ne pas se tromper sur le choix du restaurant. L’un des meilleurs restaurants de la ville est certainement le Morning Glory. Tellement bon qu’il sera certainement complet au moment vous voudrez y aller : il est difficile d’y entrer sans réservation. Alors soit vous aviez prévu le coup, soit vous réservez pour le lendemain, et partez vous consoler au Tam Tam, juste à côté, où vous vous régalerez de Banh Nam (pâte de riz, crevettes et feuille de bananier), ou de fantastiques Banh Xao. Oui, encore des Banh Xao. Mais c’est comme ça au Vietnam, certains plats deviennent immédiatement des classiques.

le-mag-de-poche-wordpress-image-decouvrir-hoi-an-vietnam (9)

Voilà, logiquement, maintenant vous avez faim. Je vous laisse donc avec une petite galerie de la ville  et de ses environs, garantie sans photo de nourriture alléchante.

Une réponse à “Le guide pratique pour bien découvrir Hôi An au Vietnam

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s